Our Blog

La spiruline appelée également algue bleue est consommée depuis des siècles, notamment en Amérique latine et Asie. Elle est l’objet de redécouverte depuis quelques années et de plus en plus consommée en France.

L’intérêt de cette algue est qu’elle est extrêmement concentrée en nutriments. Elle contient une teneur impressionnante en protéines (jusqu’à 70% sur extrait sec), et bien qu’il s’agisse de protéines végétales celles-ci sont de bonne valeur car y sont présents tous les acides aminés essentiels. Il s’agit alors d’un bon complément d’apport protidique. Notons, malgré tout que comme la consommation ne peut se faire qu’en petites quantités, elle ne peut pas à elle seule répondre à l’ensemble de nos besoins journaliers.

La spiruline est également très riche en minéraux (fer, magnésium, zinc, sélénium…) et vitamines du groupe B, E, Béta-carotène et acides gras essentiels. Il est intéressant de noter la présence de vitamine B12 et zinc qui fait d’elle l’unique source végétale de ces nutriments qui font cruellement défaut aux végétaliens.

Qui peut la consommer ?

Tout le monde ! Elle est apprécié des végétariens et végétaliens mais peut être un bon complément alimentaire pour les sportifs, les femmes enceintes, les personnes âgées…

Des études ont montré des effets sur le taux de lipides dans le sang, elle ferait diminuer le taux de cholestérol. Elle aurait également des propriétés anti-inflammatoires, renforcerait le système immunitaire.

La spiruline a un rôle à jouer dans le domaine de la lutte contre la malnutrition car 10 g de spiruline dans la ration quotidienne d’un petit enfant peut représenter jusqu’à 50% de ses apports recommandés.

Sous quelle forme ?

Elle se trouve séchée en paillettes, en poudre, en comprimés à avaler, en brindilles, micro-granules.

Sa couleur très verte peut donner de la coloration à certains aliments : pâtes à la spiruline par exemple. Il existe même sur le marché des kits à spiruline pour en cultiver à la maison.

Où en trouver ?

Dans des magasins bio et diététiques et pour ceux qui habitent Bain de Bretagne et les alentours, vous pouvez vous en procurer à la Ruche qui dit oui ; grâce à Roland qui en cultive en Loire Atlantique.

Chrystèle chaverot

So, what do you think ?